Immobilier d’entreprise : et si c’était le bon plan tant recherché ?

On entend souvent parler de l’investissement immobilier dans un but locatif, mais quand c’est le cas, les biens en question sont presque toujours loués à titre d’habitation. Pourtant, si vous voulez investir dans le locatif, vous avez tout intérêt à vous pencher sur l’immobilier d’entreprise un marché qui est actuellement très dynamique.

Ce qu’il faut savoir sur l‘immobilier d’entreprise

Les entreprises ont généralement besoin de locaux dans lesquels implanter leur activité. Ces locaux sont caractérisés par des critères spécifiques, et parfois, elles doivent entre autres se situer à des endroits précis, comme à proximité des centres-villes. La demande est restée quasi-constante pour les emplacements qui bénéficient de tous les critères recherchés par les professionnels, aussi il est intéressant pour vous d’y investir.

La crise de 2008 est parmi ce qui atteste de la stabilité du marché, car même suite à celle-ci, le rendement du marché de l’immobilier d’entreprise n’a que légèrement baissé. De plus, de nouvelles opportunités s’offrent aux investisseurs en immobilier, comme les espaces de coworking qui sont de plus en plus recherchés. Couplé à cela, on peut mentionner des conditions d’investissements optimales dans le domaine de l’immobilier en général.

Investir dans l’immobilier d’entreprise

Il vous faut savoir qu’en raison des prix en général des biens immobiliers, il vous faudra essentiellement travailler en collaboration avec d’autres personnes afin de disposer des fonds nécessaires. Vous avez trois manières principales de procéder à un investissement dans l’immobilier d’entreprise : la SCI, l’OPCI et la SCPI. La SCI, acronyme de Société Civile Immobilière, vous permet de faire l’achat d’un bien immobilier pour le louer par la suite.

L’OPCI, ou Organisme de Placements Collectifs Immobilier, est une alternative qui vous permet également de faire l’acquisition d’un bien immobilier dans le but de le louer à un professionnel. La différence ici est que vous pouvez constituer un « parc immobilier », et plus grand celui-ci sera, plus il en sera de même pour les bénéfices. Il y a également le fait qu’une partie des avoirs de l’organisme en question sera sous forme d’actions et autres produits financiers.

Une SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier, permettra à plusieurs particuliers et professionnels de mettre leurs avoirs en commun pour acquérir un parc immobilier plus ou moins important. Contrairement à l’OPCI, les avoirs seront exclusivement sous forme de biens immobiliers.

Comment réussir un investissement en immobilier d’entreprise ?

Investir dans une OPCI ou SCPI est une manière aisée de procéder à un investissement dans l’immobilier d’entreprise. En effet, vous ne participez pas à la gestion des avoirs, ou vous ne disposez que de peu d’influence, dépendamment du pourcentage de parts de celle-ci dont vous possédez. Les décisions d’achat, de vente ou de location sont ainsi prises par un comité, et tout ce que vous avez à faire, c’est toucher les dividendes.

Les choses sont différentes dans le cas d’une SCI, où les différentes décisions et leurs différentes conséquences sont vôtres. Si c’est votre cas, il est préférable pour vous de faire appel à un consultant en immobilier, pour qu’il vous fasse bénéficier de son expertise. En outre, il est important de bien choisir les biens dans lesquels investir ; les biens immobiliers les plus recherchés sont ceux qui sont situés dans des zones intéressantes sur le plan commercial, c’est-à-dire dans les zones urbaines, près des centres-villes, etc.